rectangle
LOGONS
   
Cliquer pour accéder directement
   
arrow
 
SUR CETTE PAGE :
   

1 L'Affiche Italienne

   

2 La chorale de Ouistreham en Sicile

     
     
ACTUALITÉS
CHANSONS
SICILIENNES
SICILE
NORMANDE
SICILE
SICILE
TOURISTIQUE
L'ASSOCIATION
NOS
PARTENAIRES
LA
NORMANDIE
JEUX
     
     
 
NOS PARTENAIRES
 
     
 
logo
Cliquer sur "Play"
arrow
Alessandro Scarlatti né à Trapani ou à Palerme
Concerto grosso
 
     
 
 
 
 
   
 
L'Affiche Italienne 2019 (bandes annonces)
Nous n’organisons pas cette année d’évènement type « Affiche italienne », mais il y a tout de même plusieurs films qui peuvent retenir votre attention :

Santiago, Italia - A partir du 27 février
Documentaire de Nanni Moretti, italien (vostf), 2018-1h20.

Après le coup d'État militaire de Pinochet en 1973, l'ambassade d'Italie à Santiago (Chili) a accueilli des centaines de demandeurs d'asile. Nanni Moretti raconte cette période durant laquelle de nombreuses vies ont pu être sauvées grâce à quelques diplomates italiens. «Ouvriers, enseignants, journalistes, artisans, traducteurs, diplomates, réalisateurs : c'est une mosaïque de témoignages divers et variés que nous propose Moretti, dans un flux narratif de voix qui s'enchevêtrent et se mêlent à du matériel d'archives et s'amalgament pour former un seul récit, rigoureux et vivant. On sort du film avec le cœur qui explose, parce que cette solidarité humaine instinctive semble aujourd'hui appartenir à un autre monde, et se rappeler qu'elle a existé est plus que jamais nécessaire.» (Cineuropa)

Euforia - Du 20 février au 12 mars
De Valeria Golino, italien (vostf), 2018-1h55. Avec Riccardo Scamarcio, Valerio Mastandrea, Isabella Ferrari.

Deux frères que tout semble opposer vont apprendre à se découvrir et à s’aimer. Matteo, extravagant, extraverti, jongle avec la facilité de ceux qui ont réussi, et Ettore, clown triste, introverti, joue jusqu’à la corde avec les silences. Quand l’austérité et la fantaisie se rencontrent, la vie les emporte dans un tourbillon de tendresse et d’euphorie. «On pense à la tradition italienne de la comedia dell’arte dans ces rodomontades réjouissantes que les deux comédiens jouent avec ravissement. Les acteurs parviennent à transformer le récit en un subtil drame familial et social où le cynisme et le rire ne sont jamais loin. Le film assume volontairement des dialogues très écrits qui entretiennent l’ambiguïté d’un ton à la fois véritablement sensible et résolument cocasse. Un film intense et rare, dans une Italie stupéfiante d’argent et de désinvolture, où la fraternité et l’amour sont mis à l’honneur grâce à une mise en scène à la fois sobre, ironique et ambitieuse.»

Université Inter-Âge : toutes les séances ont lieu à 9h.

Lundi 4 mars : Le Jardin des Finzi Contini de Vittorio De Sica (1970)
Lundi 1er avril : Sogni D’oro de Nanni Moretti (1981)
Lundi 13 mai : Les Merveilles de Alice Rohrwacher (2014)
Mercredi 6 mars 11h15 Heureux comme Lazzaro (Lazarro Felice)
Santiago, Italia
Euforia
Le jardin des Finzi Contini
Sogni d'Oro
Les merveilles
Heureux comme Lazzaro
 
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
     
 
   
 
Le guépard - 1963
Stromboli - 1950
Roberto Rossellini - avec Ingrid Bergman
Salvo - 2013
Fabio Grassadonia, Antonio Piazza
LE GUEPARD : En 1860, tandis que la Sicile est submergée par les bouleversements de Garibaldi et de ses Chemises Rouges, le prince Salina se rend avec toute sa famille dans sa résidence de Donnafugata. Prévoyant le déclin de l'aristocratie, ce dernier accepte une mésalliance et marie son neveu Tancrède à la fille du maire de la ville, représentant la classe montante.
STROMBOLI : Assignée dans un camp de refugiés, Karin, une jeune Lituanienne, ne peut quitter l'Italie de l'après-guerre. Pour sortir du camp, elle accepte d'épouser Antonio, un jeune pêcheur de l'île volcanique de Stromboli. Mais la vie sur l'île devient rapidement un enfer pour elle. Dans un environnement hostile où se dressent à la fois la barrière de la langue et la violence de son mari, elle décide de fuir...
SALVO : Salvo est un homme de main de la mafia sicilienne, solitaire, froid, impitoyable. Alors qu’il s’introduit dans une maison pour éliminer un homme d’une bande rivale, il découvre Rita. La jeune fille est aveugle et assiste impuissante à l’assassinat de son frère. Quelque chose d’extraordinaire se produit lorsque Salvo décide de laisser la vie sauve à ce témoin. Désormais, hantés l’un et l’autre par le monde auquel ils appartiennent, ils sont liés à jamais.
Salvatore Giuliano - 1962
Francesco Rosi
Bronte, 1860, la Vendetta - 1972
Florestano Vancini
Una storia semplice - 1991
Emidio Greco
SALVATORE GIULIANO : Juillet 1950. Le cadavre du bandit sicilien Salvatore Giuliano est découvert dans la cour d'une maison de Castelvetrano. Un commissaire y dresse un bref constat, des journalistes recueillent quelques renseignements. Plus tard, son corps est exposé à Montelepre, sa commune natale ; la foule vient s'y recueillir, sa mère le pleure...
À travers une série de scènes fragmentées, très souvent insérées en flash-back, le film se propose d'élucider le contexte historique, social et politique dans lequel s'inscrit ce crime : il remonte à l'engagement indépendantiste de Giuliano en 1945, puis nous assistons notamment à la tuerie du 1er mai 1947 où les hommes de Giuliano ouvrent le feu sur des manifestants socialistes à Portella delle Ginestre et au long procès de Viterbe de 1950 où les interrogatoires convergent vers la personne de Gaspare Pisciotta, lieutenant de Giuliano, suspecté de l'avoir trahi et assassiné.
BRONTE : En mai 1860, l'expédition des Mille, menée par Garibaldi, libère la Sicile de l'emprise des Bourbons. L'onde de choc s'étend jusqu'à Brontë, petit village au pied de l'Etna, les paysans se soulèvent contre l'usurpation des terres par le duché de Brontë.
UNA STORIA SEMPLICE : Dans une petite ville de Sicile, le cadavre d'un ex-diplomate est découvert, tandis qu'un train est arrêté en rase campagne. Le conducteur d'une Volvo décide de prévenir le chef de gare, que l'on retrouve mort. L'homme à la Volvo se retrouve soupçonné des deux meurtres D'autres faits étranges surviennent, pour une histoire bien compliquée...
Segreti di stato (Secrets d'Etat) - 2003
Paolo Benvenuti
La terra trema - 1947
Luchino visconti
Kaos - 1984
Paolo et Vittorio Taviani
SEGRETI DI STATO : Le 1er Mai 1947, le bandit Salvatore Giuliano lance un assaut au col de Portella della Ginestra, ayant pour but de capturer Giacomo Licausi, le communiste le plus important de Sicile. Dans les faits, un massacre dans lequel quatorze personnes seront tuées et plus de trente blessées. En 1951, environ un an après la mort violente de Giulano, ses hommes sont jugés à Viterbo. Non convaincu de la version officielle, l'avocat de Gaspare Pasciotta, décide de se rendre en Sicile et commence à mener l'enquête...
LA TERRA TREMA : L'action se déroule dans les années 1920-30 à Aci Trezza, un petit village de pêcheurs situé sur la côte est de Sicile. L'histoire se concentre sur une famille traditionnelle, les Valastro, et a pour thème l'exploitation des pêcheurs par les grossistes. Le fils aîné, ’Ntoni, excédé par l'attitude des grossistes qui s'arrangent pour acheter à un prix dérisoire le produit de leurs pêches, décide de réaliser une hypothèque sur la maison familiale afin de pouvoir acheter leur propre bateau et éviter ainsi de passer par un intermédiaire pour vendre leurs poissons.
KAOS : Le film se déroule en quatre temps dont un épilogue ; le fil conducteur en est un corbeau noir planant au-dessus de la Sicile de Pirandello, une clochette accrochée au cou, et qui fait la liaison entre chaque temps.
1) L'autre fils (L'altro figlio) raconte la haine qu'une mère entretient à l'égard d'un de ses fils, dont la troublante apparence physique semble être la vive réincarnation de l'homme qui l'a violée.
2) Le Mal de lune (Mal di luna) montre l'amour, l'angoisse et le désir d'une jeune mariée, Sidora, confrontée au mal inconnu de son mari Batà. Ce dernier en effet, les nuits de pleine lune, est soudain mû d'une violence incontrôlable...
3) Requiem (Requiem) dépeint la lutte de paysans contre les administrateurs bourgeois de la ville voisine, Ragusa, afin de pouvoir enterrer leur patriarche sur leurs hautes terres de Margari, et non dans le cimetière de la lointaine agglomération.
4) Épilogue : entretien avec la mère (Epilogo: colloquio con la madre), Pirandello parle avec le fantôme de sa mère d'une histoire qu'il a voulu écrire, mais qu'il n'a pas pu faire, faute de trouver les mots. Ce court épilogue est prétexte à un flashback et à l'évocation de la relation fils-mère. Dans la version exploitée en France, il manque une autre histoire (La jarre) : celle d'un propriétaire qui fait réparer une jarre d'huile par un artisan, ce dernier s'y retrouve alors enfermé.
Journal intime - 1993
Nanni Moretti
La mafia tue seulement l'été - 2013
Pierfrancesco Diliberto
Le facteur - 2011
Michael Radford
JOURNAL INTIME : Journal intime d'un personnage qui se promène en Vespa dans Rome, puis va retrouver un ami sur les îles Eoliennes et enfin se fait soigner par plusieurs médecins qui ont tous un diagnostic différent...
LA MAFIA TUE SEULEMENT L'ETE : Le film raconte de façon tragicomique la vie d'Arturo, qui depuis ses plus jeunes années, croise la route de la mafia. C'est un enfant particulièrement sensible aux bizarreries qu'il voit survenir tous les jours dans sa ville. Il subit le destin de tous les jeunes journalistes et militants qui ont affronté la vérité en face et qui, trop souvent, deviennent des victimes de la mafia.
LE FACTEUR : L'action se déroule dans les années 1950, sur la petite île italienne de Salina en mer Méditerranée. Mario, un jeune homme presque illettré, s'engage comme facteur et livre du courrier à Pablo Neruda, exilé sur l'île. Au fil des dessertes de courrier, Pablo et Mario vont se lier d'amitié. Mario apprendra alors le pouvoir de la poésie.
labible
Palerme - 2014
Emma Dante
La Bible - 1977 - DVD
Marcel Carné
A chacun son dû - 1967
Elio Petri
PALERME : Un dimanche d’été. Le sirocco souffle sans relâche sur Palerme quand Rosa et Clara, en route pour célébrer le mariage d’une amie, se perdent dans la ville et débouchent dans une ruelle étroite : Via Castellana Bandiera. Au même moment, une autre voiture conduite par Samira, dans laquelle est entassée la famille Calafiore, emprunte la même ruelle dans le sens opposé. Ni Rosa ni Samira, vieille femme têtue, n’ont l’intention de faire marche arrière. Enfermées dans leurs voitures, les deux femmes s’affrontent dans un duel silencieux, le regard plein de haine, sans boire ni manger, sans dormir jusqu’au lendemain. Plus obstinées que le soleil de Palerme et plus dur que la férocité des hommes autour d’elles. Puisque, comme dans tout duel, c’est une question de vie ou de mort...
LA BIBLE : La basilique de Monreale, près de Palerme en Sicile, et ses milliers de mosaïques qui racontent des scènes de la Bible.
A CHACUN SON DÛ : Adaptation du roman de Leonardo Sciascia
Dans une petite commune de Sicile, un pharmacien, connu pour ses infidélités, et son ami, le Dr. Roscio, sont assassinés au cours d'une partie de chasse. La Police conclut à un règlement de comptes, imputable à la jalousie. Mais Paolo Laurana, professeur, autrefois militant communiste, flaire des motifs plus graves : il découvre, notamment, que Roscio s'apprêtait à dénoncer un notable local compromis avec la Mafia. La lecture du journal intime du docteur, retrouvé par son épouse Luisa, semble confirmer ses soupçons… Toutefois, Luisa, consciemment ou inconsciemment, engage Laurana dans un piège dont il ne sortira pas vivant. Quelque temps après l'inhumation du professeur Laurana, Luisa célèbre son mariage avec son cousin, l'avocat Rosello, le fameux notable impliqué dans les écrits du Dr. Roscio…
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
     
 
   
     
Cliquer pour agrandir
Filo conduttore di questo viaggio musicale è la vicenda della formazione del Regno normanno di Sicilia testimoniata da Geoffroy Malaterra, monaco benedettino dell'Abbazia di Saint Evroult en Ouche ed autore, per conto del Re Roger, di una Historia Sicula, dove si narra degli Hauteville che, alla testa di poche centinaia di cavalieri di modesta origine, diedero scacco alle forze ben più considerevoli dell'Impero Bizantino e del Saco Romano Impero germanico, dando origine ad uno dei più illustri, illuminati e felici periodi della storia siciliana.
Seguendo le suggestioni della narrazione teatrale, la Chorale de Ouistreham esegue canti normanni del XV° e XVI° secolo, tanto di origine popolare e tradizionale che di stampo cortese, mancando quasi del tutto le testimonianze della musica normanna del XII° secolo. Molti dei canti eseguiti si trovano nel manoscritto ritrovato a Bayeux da Fiederike Schulz nel 1990 : una miscellanea, con grande varietà di temi e di melodie, di cento canzoni per la maggior parte originarie della Normandia e dell'Île de France, riconducibili al repertorio dei trovatori francesi e databili presumibilmente alla seconda metà del XV° secolo.

La chorale en répétition à Cefalù
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
L'accueil à Cefalù
"Canto di benvenuto agli amici normanni"
del coro Maria Elisa di Fatta
Théâtre de Cefalù - "Kyrie des Gueux"
canto di pellegrinaggio del XVIe sec.
"Canto di arrivederci agli amici normanni"
del Coro Stesicoro
Bienvenue ! (devant la cathédrale)
Théâtre de Cefalù - "Ô tintamarre plaisant"
Vaudevire, Caen (1615)
"Le Roy Englais"
Manoscritto di Bayeux
Réception à la Mairie de Piazza Armerina
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
     
Piazza Armerina - Cocktail
Accueil à la Mairie de Cefalù
 
   

Haut de la page

  normandiesicile@free.fr